Logo large black d25de34ba83d4955d0a08866f9a85c325133bc6b2a0c92ff9c74eff7cd8b073e

FerrariF355 Berlinetta F1

Released on
25/11/97
Energy
Petrol
Price
€74 900
Km
75,300 km
Fiscal power
20 cv
Gearbox
F1 automated
Couleurs
Rosso Corsa, intérieur tout cuir noir
Options

Boîte F1
Climatisation
Autoradio CD
Vitres électriques
Étriers de freins noirs
Jantes 18 pouces en magnesium
Cavallino gaufré sur les appuis-tête

Informations

Boîte F1
Origine Pozzi
Carnet, notices, double de clé

Livraison le 10/11/1997 par Charles Pozzi Ferrari à Champagne-au-Mont-d'Or

Suivi et entretien :

Le 03/12/1998 à 9 736 kms à Charles Pozzi Ferrari Levallois
Le 07/09/1999 à 21 403 kms à Charles Pozzi Ferrari Levallois
Le 27/06/2002 à 42 056 kms à Charles Pozzi Ferrari Levallois
Le 27/06/2005 à 57 701 kms à Charles Pozzi Ferrari Levallois
Le 17/05/2008 à 66 816 kms au Garage Supersport à Paley
Le 05/07/2010 à 69 339 kms à Charles Pozzi Ferrari Levallois
Le 14/10/2015 à 75 197 kms à Charles Pozzi Ferrari Levallois (courroies de distribution)

Dévoilée au public lors du Salon de Genève en 1994, les ventes de la Ferrari F355 commencèrent en Europe la même année, puis l’année suivante pour le contient américain. C’est la Berlinetta qui ouvre le bal, avant que la GTS et la Spider ne la rejoignent. La ligne générale de la voiture évolue en conservant l’allure de la 348, Pininfarina la modernisant suffisamment pour que la comparaison ne joue pas en sa défaveur. Là-dessus, aucun risque, la F355 enterre les berlinettes qui l’ont précédée.

La face avant est redessinée de façon à canaliser les flux d’air sous le fond plat, et, avec son discret petit becquet arrière intégré au capot moteur, cette auto ne laisse pas de côté l'aérodynamique. Environ 100 kg d'appui au total sont présents à la vitesse maximale, sans utiliser d'aileron disgracieux, c'est une belle prouesse de soufflerie. Les autres nouveautés sont la suppression des feux arrières façon Testarossa, remplacés par les quatre phares ronds désormais classiques. Les grilles latérales sont elles aussi supprimées. Enfin, les nouvelles jantes 18 pouces à cinq branches en magnésium terminent le travail en beauté.

Côté moteur, la F355 se différencie d’abord par une petite augmentation de la cylindrée via l’allongement de la course. L’attrait du 3.5 litres réside avant tout dans le passage à 40 soupapes, expliquant l’appellation 355. Le principe du Cinquevalvole sera même repris peu de temps après sur le V12 de la F50. Trois soupapes sont réservées à l’admission et deux à l’échappement, toutes avec des poussoirs hydrauliques. Les bielles sont en titane tandis que la distribution à 40 soupapes est capable de résister à un régime de 10.000 tours.
Forte de 380 chevaux, elle atteint 100 km/h en 4,5 secondes et sa vitesse maximale approche les 300 km/h. Le moteur rugit jusqu'à 8500 trs/min. La F355 s'offre à sa sortie le titre de la puissance spécifique la plus élevée pour un moteur atmosphérique de série, avec 109 ch/L.

Française d'origine et livrée neuve par les établissements Charles Pozzi de la région de Lyon, cette Ferrari F355 Berlinetta est habillée dans la traditionnelle livrée Rosso Corsa. En superbe état, elle est équipée de la boîte F1 et a bénéficié d'un entretien régulier et méticuleux chez Charles Pozzi à Levallois, incluant les courroies de distribution lors de la dernière révision.