Logo large black d25de34ba83d4955d0a08866f9a85c325133bc6b2a0c92ff9c74eff7cd8b073e

Ferrari365 GTB/4 Daytona *Plexiglas*

Released on
01/07/70
Energy
Petrol
Price
€725 000
Km
62,500 km
Fiscal power
25 cv
Gearbox
Mécanique
Couleurs
Argento Auteuil, intérieur cuir rouge
Options

Autoradio
Trousse à outils
Roue de secours
Vitres électriques
Sellerie cuir Daytona
Jantes 15 pouces Cromodora
Echappement Marmitte Ansa

Informations

Etat exceptionnel
Restauration Lecoq
Factures d’entretien
Rare version Plexiglas
Sellerie refaite par Luppi
Trousse à outils complète
Très grosse révision mécanique
Dossier complet de suivi historique
Lauréate du concours de la plus belle Daytona du Club Ferrari France

Dévoilée en 1968 au Salon de Paris, la Ferrari 365 GTB/4 a la lourde tâche de succéder au règne de la 275 GTB, modèle emblématique chez Ferrari. La sublime ligne de l’auto est l’œuvre de Pininfarina, comme bien d’autres chefs d'oeuvre aussi mythiques les uns que les autres. C’est la carrozeria Scaglietti qui se chargera de les construire.
La 365 GTB/4 sera rapidement surnommée « Daytona » suite à la victoire de Ferrari aux 24 heures de Daytona en 1967 en territoire ennemi, sur les terres de Ford. D’abord dévoilée avec un innovateur bandeau avant en perspex "Plexiglas", l’auto perdra cette caractéristique au profit de phares escamotables dans sa deuxième version "Pop Up", pour faciliter la vente de l’auto aux Etats-Unis. La Daytona sera la dernière Ferrari produite avant l’ère Fiat.

Avec un poids à vide de 1200 kg pour 352 ch atteints à 7500 trs/min, les performances de la Ferrari 365 GTB/4 Daytona étaient démentielles pour l’époque. En effet, le 0 à 100 km/h est annoncé en 5,7 secondes pour une vitesse maximale de 281 km/h ! On retrouve, sous le capot de cette berlinette à moteur longitudinal avant, un mélodieux V12 de 4 390 cm3 avec six carburateurs Weber double corps, le tout couplé à une boîte-pont disposant de 5 rapports. L’auto est ainsi très bien équilibrée, notamment grâce au châssis tubulaire en acier. La Daytona est en outre la première Ferrari à s’équiper de pneumatiques Michelin.

L’exemplaire de 1970 que nous proposons à la vente fait partie de la série la plus désirable des Daytona : la première version Plexiglas dont seulement 530 exemplaires virent le jour. Au total, 1406 exemplaires de la Daytona seront produits, toutes versions confondues. L’historique de cette auto est connu. Son premier propriétaire suisse-italien l’utilise avec amour durant 36 années, cette 365 GTB/4 châssis 13345 ne sortant alors jamais sous la pluie. L’auto sera vendue en Belgique en 2006, elle arrive en France en 2013. Lors des 50 ans du Club Ferrari France, qui coïncidait avec les 50 ans de la Daytona, la voiture a remporté le trophée de la plus belle Daytona du club.
La configuration de couleurs avec l’extérieur peint en Argento Auteuil et l’intérieur bicolore rouge et noir n’a jamais évolué et cette Daytona a récemment été repeinte conformément à sa sortie d’usine par les établissements Lecoq. Elle possède son moteur original, qui tourne à merveille, et la sellerie a été refaite chez Luppi. Une très grosse révision mécanique a été effectuée sur la voiture par un spécialiste en 2021. L’auto affiche actuellement un peu moins de 62 500 kms, ce qui est son kilométrage d’origine. De nombreuses factures et un dossier complet viennent avec la voiture.