Logo large black d25de34ba83d4955d0a08866f9a85c325133bc6b2a0c92ff9c74eff7cd8b073e

Ferrari365 GTB/4 Daytona *Restored with Classiche*

Released on
27/01/71
Energy
Petrol
Price
€725 000
Km
690 km
Fiscal power
25 cv
Gearbox
Mécanique
Couleurs
Rosso Chiaro, intérieur tout cuir Nero
Options

Cendrier
Allume cigare
Climatisation
Trousse à outils
Roue de secours
Jantes 15 pouces
Vitres électriques
Direction assistée
Sellerie cuir Daytona
Echappement Marmitte Ansa

Informations

Etat exceptionnel
Direction assistée
Housse de protection
Restauration complète
Trousse à outil complète
Dossier complet Ferrari Classiche

Dévoilée en 1968 au Salon de Paris, la Ferrari 365 GTB/4 a la lourde tâche de succéder au règne de la 275 GTB, modèle emblématique chez Ferrari. La sublime ligne de l’auto est l’œuvre de Pininfarina, comme bien d’autres chefs d'oeuvre aussi mythiques les uns que les autres. C’est la carrozeria Scaglietti qui se chargera de les construire.
La 365 GTB/4 sera rapidement surnommée « Daytona » suite à la victoire de Ferrari aux 24 heures de Daytona en 1967 en territoire ennemi, sur les terres de Ford. D’abord dévoilée avec un innovateur bandeau avant en perspex "Plexiglas", l’auto perdra cette caractéristique au profit de phares escamotables dans sa deuxième version "Pop Up", pour faciliter la vente de l’auto aux Etats-Unis. Une rare version Spider sera également produite, à 121 exemplaires. La Daytona sera la dernière Ferrari produite avant l’ère Fiat.

Avec un poids à vide de 1200 kg pour 352 ch atteints à 7500 trs/min, les performances de la Ferrari 365 GTB/4 Daytona étaient démentielles pour l’époque. En effet, le 0 à 100 km/h est annoncé en 5,7 secondes pour une vitesse maximale de 281 km/h ! On retrouve, sous le capot de cette berlinette à moteur longitudinal avant, un mélodieux V12 de 4 390 cm3 avec six carburateurs Weber double corps, le tout couplé à une boîte-pont disposant de 5 rapports. L’auto est ainsi très bien équilibrée, notamment grâce au châssis tubulaire en acier. La Daytona est en outre la première Ferrari à s’équiper de pneumatiques Michelin.

L’exemplaire de 1971 que nous proposons à la vente fait partie de la série la plus désirable des Daytona : la première version Plexiglas dont seulement 530 exemplaires virent le jour. Au total, 1406 exemplaires de la Daytona seront produits, toutes versions confondues. Vendue neuve en Italie, l’historique de cette auto est connu.
Son premier propriétaire l’a conserve jusqu’en 1989, date à laquelle un grand collectionneur français acquiert l’auto. Cette Daytona, châssis 14087, affiche alors 89 000 kms. Après une restauration complète effectuée la même année par Motor Srl à Modène, il conservera l’auto jusqu’a sa vente en 2006. En 2013, le moteur fut restauré intégralement ainsi que les suspensions qui ont été remises à neuf. L’auto retrouve également sa magnifique couleur d’origine Rosso Chiaro. Le propriétaire actuel acquiert alors la voiture chez JD Classics en Angleterre, réputé pour la qualité de ses autos. La voiture est certifiée Ferrari Classiche, et se présente aujourd’hui dans un superbe état, d’autant plus dans sa configuration de couleurs de sortie d’usine.