Logo large black d25de34ba83d4955d0a08866f9a85c325133bc6b2a0c92ff9c74eff7cd8b073e

Porsche959 Sport *One of 29 made*

Released on
03/07/89
Energy
Petrol
Price
Contact us
Km
20,500 km
Fiscal power
11 cv
Gearbox
Mécanique
Couleurs
Rouge Indien, intérieur tissu en trois nuances de gris
Options

Jantes blanches
Harnais Autoflug
Vitres électriques
Arceau-cage gris foncé
Turbocompresseurs améliorés
Système de gestion moteur spécial Bosch Motronic

Informations

État concours
Jamais accidentée
Faible kilométrage
Historique limpide et complet
Moteur poussé à 570 chevaux par l'usine
Matching colors, matching numbers
Carnet d’entretien, manuel d’utilisation, accessoires d’origine

Suivi et entretien :

Le 04/07/1989 - livraison par Porsche Stuttgart
Le 02/10/1992 à 1 474 miles par Porsche GB
Le 18/11/1993 à 1 630 miles par Porsche GB
Le 05/04/1995 à 1 727 miles par Porsche GB
Le 29/04/1999 à 3 807 miles par Porsche GB
Le 17/02/2004 à 4 340 miles par Porsche GB
Le 06/03/2013 à 10 498 miles par Porsche Stuttgart
Changement du compteur à 10 529 miles (16 945 kms)
Le 13/02/2015 - expertise à 1 624 kms
Le 19/10/2015 à 2 393 kms par Porsche Stuttgart
Le 01/09/2017 à 2 659 kms par Porsche Stuttgart

Historique des propriétaires :

1989-1990 : Peter Lovett
1990-1993 : Chester Wedgewood
1993-1995 : Goran Strok
1995-1997 : Paul Howlett
1997-1999 : Bilmo Corporation
1999-2003 : David Barber
2003-2011 : Mr. Williams
2011-2014 : Detlef Hübner
2014-2024 : collectionneur parisien

Cette Porsche 959 a en premier lieu la particularité de faire partie des 29 modèles dont l'appellation Sport confirme la construction directe de cette auto par le service Motorsport de chez Porsche, et cette auto n’est autre que le châssis nº029. Sa livrée Guards Red (Rouge Indien) la distingue des exemplaires blanc ou argent plus commun au sein de la production des 959. Cette sublime auto dispose évidemment de la sellerie en tissu en niveaux de gris, propre à la 959 Sport. D'autres options pour le châssis 029 comprenaient les vitres électriques, les harnais Autoflug et l’arceau de sécurité.

Les documents officiels ainsi que la carte d'identité FIVA du 03/12/2018 indiquent que la voiture a été livrée avec une puissance améliorée directement par l'usine Porsche en Allemagne et sans couverture de garantie à l'époque. En effet, le châssis 029 a été équipé par Porsche AG en Allemagne en juillet 1990 d'un système de gestion moteur spécial Bosch Motronic et de turbocompresseurs améliorés, permettant à l’auto de libérer plus de 570,5 ch (au lieu de 450 ch), ce qui fait du châssis 029 la seule 959 Sport au monde ainsi équipée. C’est par ailleurs une voiture de record (TUV Allemand), détenant à l’époque le record du monde de vitesse pour une voiture de série sur route.

Destinée initialement pour les Etats-Unis, cette auto a finalement été acquise en 1989 par Peter Lovett, directeur de la concession Porsche Dick Lovett en Grande Bretagne. L’auto est alors immatriculée F100 YRU. Il la vend l’année suivante à Chester Wedgewood, collectionneur de Porsche londonien, qui immatricule l’auto F959 CDW. L’auto change d’immatriculation pour la plaque 35 FLY en 1999. De 1993 à 2011, cette 959 passe entre les mains de cinq collectionneurs anglais. Elle arrive ensuite en Allemagne où elle est immatriculée F IX 959. C’est en 2014 qu’elle est acquise par le propriétaire actuel, grand collectionneur parisien.

Le compteur kilométrique a été remplacé lors du passage en immatriculation allemande, en prenant le soin de conserver celui d’origine qui affiche 10 529 miles (16 945 kms). L’auto a depuis parcouru 3 510 kms, soit un total de 20 455 kms. La voiture se présente aujourd'hui dans un état absolument irréprochable, que l'on peut qualifier de concours. Elle n'a jamais été accidentée et bénéficie d'un suivi complet et limpide depuis l'origine. Matching colors et matching numbers, la voiture vient avec son carnet d'entretien, son manuel d'utilisation, plusieurs centaines de milliers d'euros de factures d'entretien, et tous ses accessoires d'origine.

Développée dans le cadre du Groupe B, 292 exemplaires de la Porsche 959 Komfort furent produits entre 1986 et 1988, ce qui la rend beaucoup plus rare que sa rivale de Maranello, la Ferrari F40. Il faut ajouter à cela 29 exemplaires de la 959 Sport, déclinaison plus poussée. La Sport pèse environ 100 kg de moins que la version Komfort grâce à un gain de poids comprenant une suspension fixe et plus rigide, la suppression du système stéréo, de la climatisation et des sièges arrière, un arceau de sécurité et une sellerie en tissu avec harnais de sécurité. Le 6 cylindres à plat 2 850 cm3 à double turbo de la 959 Sport conserve la même puissance que le modèle Komfort, soit 450 ch. La 959 embarque un système de transmission aux quatre roues et se passe de différentiel central, ce dernier étant remplacé par un embrayage actif, dont Porsche continuera de s'inspirer 20 ans plus tard sur la 997 Turbo.


INFORMATIONS IN ENGLISH

Low mileage
Chassis nº029
Never damaged
Concours condition
Clear and complete history
Factory power upgrade to 570 hp
Matching colors, matching numbers
Service book, user manual, original accessories

This Porsche 959 has the particularity of being one of the 29 models whose Sport designation confirms the direct construction of this car by the Motorsport department at Porsche, and this car is chassis 029. Its Guards Red livery distinguishes it from the white or silver examples more common in the 959 production. This sublime car obviously has grey fabric upholstery, specific to the 959 Sport. Other options for the 029 chassis included power windows, Autoflug harnesses and roll bar.

Official documents as well as the FIVA ID card dated 03/12/2018 indicate that the car was delivered with improved power directly from the Porsche factory in Germany and without warranty coverage at the time. Indeed, chassis 029 was equipped by Porsche AG in Germany in July 1990 with a special Bosch Motronic engine management system and improved turbochargers, allowing the car to release more than 570.5 hp (instead of 450 hp), which makes chassis 029 the only 959 Sport in the world so equipped. It is also a record car (German TUV), holding at the time the world speed record for a production car on the road.

Initially intended for the United States, this car was finally acquired in 1989 by Peter Lovett, director of the Dick Lovett Porsche dealership in Great Britain. The car is then registered F100 YRU. He sold it the following year to Chester Wedgewood, a London Porsche collector, who registered the car F959 CDW. The car changed its registration to the 35 FLY plate in 1999. From 1993 to 2011, this 959 passed through the hands of five English collectors. It then arrived in Germany where it was registered F IX 959. It was acquired in 2014 by the current owner, a Parisian collector.

The odometer was replaced during the German registration process, while keeping the original one which displays 10,529 miles (16,945 kms). The car has since covered 3,510 km, for a total of 20,455 km. The car is presented today in absolutely impeccable condition, which can be described as concours condition. It has never been accidented and has benefited from complete and clear monitoring since new. Matching colors and matching numbers, the car comes with its service book, its user manual, several hundred thousand euros of maintenance invoices, and all its original accessories.

Developed as part of Group B, 292 examples of the Porsche 959 Komfort were produced between 1986 and 1988, making it much rarer than its Maranello rival, the Ferrari F40. To these must be added 29 examples of the 959 Sport, a more advanced version. The Sport weighs around 100 kg less than the Komfort version thanks to a weight saving including a fixed and stiffer suspension, the deletion of the stereo system, air conditioning and rear seats, a roll bar and fabric upholstery with Safety harness. The 959 Sport's 2,850 cc twin-turbo flat-6 cylinder maintains the same power as the Komfort model, i.e. 450 hp. The 959 has a four-wheel transmission system without a central differential, the latter being replaced by an active clutch, from which Porsche will continue to draw inspiration 20 years later on the 997 Turbo.